Peut-on faire une prévision sur les prix du pétrole ?

Note: 4.67 3 votes

Trader le pétrole est un bon moyen de spéculation. Mais encore faut-il être capable pour cela de prévoir quelle sera l’évolution des prix du pétrole. Alors peut-on simplement faire une telle prévision à court, moyen ou long terme sur le prix du pétrole ?

Il est bien entendu possible, grâce à différentes méthodes d’y parvenir. Nous allons vous expliquer ici quelles sont ces méthodes et comment les utiliser.

 

Faire une prévision sur les prix du pétrole avec l’analyse technique :

Le principal outil permettant de faire une prévision sur les prix du pétrole est bien entendu l’analyse technique, c’est-à-dire l’analyse des graphiques en direct des cours du baril de pétrole. Ces graphiques nous donnent en effet de précieuses indications sur les possibilités d’évolution des prix à court comme à long terme.

Pour cela, il vous suffit de savoir interpréter les différents indicateurs que vous pourrez trouver sur ces graphiques dont :

  • Les tendances : Les tendances sont faciles à repérer et correspondent à des mouvements haussiers ou baissiers marqués. Plus une tendance est forte, plus elle risque de perdurer dans le temps et inversement.
  • La volatilité : C’est la force de la tendance actuelle. Plus la volatilité est forte, plus la tendance a de chance de se poursuivre dans le temps.
  • Les supports techniques : Un niveau de support est le niveau le plus bas atteint précédemment par la tendance. Si ce niveau est dépassé à la baisse, la tendance baissière est confirmée et les prix devraient continuer à chuter. Si ce niveau de support n’est pas dépassé, on peut s’attendre à un retournement de la tendance à la hausse.
  • Les résistances techniques : Une résistance technique est l’exact inverse d’un support. Il s’agit du niveau le plus haut atteint précédemment par la tendance. Lorsque ce niveau est dépassé à la hausse, la tendance haussière devrait se poursuivre. Dans le cas contraire, cela annonce un retournement des prix à la baisse.

Pour identifier la tendance actuelle et à venir du pétrole, l’idéal est de connaître les indicateurs techniques les plus fiables. Pour vous y aider, nous avons décidé de vous présenter ici en bref trois indicateurs très utilisés par les traders sur l’or noir, qui vous permettront d’anticiper au mieux les futurs mouvements des cours du baril et ainsi de maximiser vos chances de faire des profits rapides.

Ces trois indicateurs sont les moyennes mobiles, le MACD et les Bandes de Bollinger. Précisons ici que l’ensemble de ces indicateurs sont disponibles gratuitement sur les graphiques des brokers.

 

Identifier la tendance du pétrole avec les moyennes mobiles :

Les moyennes mobiles peuvent être utilisées à la fois sur des périodes longues ou courtes en fonction de votre mode de trading. Elles permettent donc d’identifier des tendances à court et à long terme.

Graphiquement, un aplatissement ou un retournement de moyenne mobile permet de détecter un changement de tendance. Il faut également faire attention à la position du cours spot par rapport à cette moyenne mobile. Le croisement des moyennes mobiles est également un signal de vente ou d’achat fort. Par exemple, une moyenne mobile à 50 jours qui passe sous une moyenne mobile à 20 jours sera un signal de vente et une moyenne mobile à 50 jours passant au-dessus d’une moyenne mobile à 100 jours sera un signal d’achat.

 

Identifier la tendance du pétrole avec la MACD :

L’indicateur MACD ou Moving Average Convergence Divergence, permet d’anticiper un retournement de tendance de manière plus précise que les moyennes mobiles, notamment pour les mouvements à court terme.

Graphiquement, la MACD est représentée par une ligne de signal et la ligne MACD. Lorsque ces deux courbes se croisent, on obtient un signal d’achat ou de vente. Ainsi, une ligne MACD qui passe au-dessus de la ligne de signal indiquera une tendance haussière et inversement.

Ce type d’indicateur est l’un des plus faciles à appréhender techniquement.

 

Identifier la tendance du pétrole avec les bandes de Bollinger :

Visuellement, les bandes de Bollinger sont représentées par trois courbes, l’une représentant la moyenne mobile sur 20 jours et les deux autres situées de part et d’autre de cette courbe principale à deux écarts-type.

Cet indicateur permet d’identifier la force de la tendance actuelle. Ainsi, une tendance très volatile sur le pétrole affichera des bandes plus larges avec un écart-type important. A l’inverse, lorsque la tendance est faible et peu fiable, on observera un écart-type faible également et des bandes plus resserrées.

Lorsque le cours du pétrole se rapproche de la courbe inférieure, cela représente un signal d’achat fort et inversement, lorsqu’il s’approche de la bande supérieure, cela donne un signal de vente important.

Grâce à ces deux informations, il est donc possible de détecter à la fois le sens et la force de la tendance du pétrole.

 

Faire une prévision sur les prix du pétrole avec l’analyse fondamentale :

Une autre méthode d’analyse permettant d’anticiper une hausse ou une baisse des prix du pétrole est l’analyse fondamentale. Elle consiste à exploiter les données non-techniques pour prévoir la réaction du marché pétrolier.

Pour cela, il suffit de consulter le calendrier économique, sur lequel sont publiés les évènements susceptibles d’influencer les prix. Parmi ces évènements on trouve :

  • L’évolution des stocks de pétrole : Des stocks en hausse entraineront une baisse des prix et inversement.
  • Les annonces des pays producteurs de pétrole.
  • L’évolution de la valeur du dollar, inversement corrélée à celle du pétrole. C’est-à-dire qu’un dollar fort rendra moins attractif le pétrole pour les investisseurs étrangers, ce qui aura tendance à faire baisser la demande et donc les prix.

Bien entendu, pour faire une prévision fiable sur les prix du pétrole, il est judicieux d’utiliser à la fois les analyse technique et fondamentale.

 

Quelles sont les prévisions à long terme pour le prix du pétrole brut ?

Depuis le début de l’année 2016, le cours du pétrole brut évolue aux alentours des 50 dollars du baril. Il a toutefois connu une phase baissière jusqu’à 46 dollars en décembre 2016 alors que l’OPEP s’apprêtait à réduire son offre pour maintenir les prix.

Depuis, des publications de stocks de pétrole américain en hausse ont, à plusieurs reprises, entrainé des baisse importante de prix, qui se sont à chaque fois soldées par une reprise haussière maintenant une relative stabilité des prix autour de ce seuil psychologique des 50 dollars. Mais comment peut-on donc envisager une prévision optimale des prix du pétrole dans cette situation ?

Pour le moment, les investisseurs sont peu nombreux à prendre position à l’achat sur le pétrole à court ou moyen terme et ce, malgré la féroce volonté de l’OPEP de conserver des prix corrects. Cependant, la baisse des prix a entrainé dans le même temps un regain d’intérêt de la part des investisseurs dont l’horizon de trading est plus lointain. Il est donc très probable que les prix du pétrole repartent à la hausse rapidement et de manière progressive et durable.

Cette tendance de fond est soutenue par les récents propos du ministre du Pétrole saoudien qui a reconnu que les pays producteurs devaient se soumettre à des réductions de leur production, ce qui devrait conduire à une baisse sensible de l’offre.

Bien qu’il existe de nombreux indicateurs allant en faveur d’un maintien du cours du pétrole à proximité des 50 dollars et sous la barre des 60 dollars, d’autres signaux sont plutôt favorables à une reprise haussière à long terme.

En effet, d’une part, on observe une hausse sensible de la production aux Etats-Unis et en Russie, deux pays producteurs qui ne sont pas régis par les règles de l’OPEP dont ils ne font pas partie. De ce fait, le maintien des prix ne dépend que de la bonne volonté de l’Arabie Saoudite, le Venezuela et les autres membres de l’organisation qui doivent accepter de réduire leur production alors même que les Etats-Unis et la Russie maintiennent des niveaux d’extraction élevés. Comme nous l’avons vu récemment avec l’explosion du pétrole de schiste et des répercussions, ce bras de fer risque d’influencer fortement les prix à la hausse ou à la baisse en fonction de son issue.

Toutefois, des signaux contraires et donc favorables à une reprise de l’investissement sur le pétrole sont actuellement émis par les analystes de ce marché. Ainsi, l’AIE (Agence Nationale de l’Energie), a indiqué en début d’année 2017 que la demande mondiale de pétrole devrait dépasser les 100 millions de barils par jour en 2019 soit une hausse importante par rapport aux besoins actuels. Le risque est donc celui d’un sous-investissement à cause de la situation actuelle qui entrainera sans doute une flambée des prix d’ici deux ans.

Il en va de même pour les prévisions concernant la demande à plus long terme avec une tendance à la hausse au moins jusqu’en 2034.

Comment utiliser ces prévisions pour trader le pétrole ?

Tous les brokers CFD proposant de trader le pétrole mettent à la disposition des traders les outils nécessaires à ces prévisions avec des graphiques incluant des indicateurs et le calendrier économique.